• White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon
  • White YouTube Icon
Théâtre de la Grange

12 rue René Glangeaud - 19100 Brive

05 55 86 97 99

theatredelagrange@wanadoo.fr

Avec le soutien de la Ville de Brive-la-Gaillarde, avec le concours de l’Etat (ministère de la culture et de la communication / DRAC Nouvelle Aquitaine), de la région Nouvelle Aquitaine, du Département de la Corrèze et de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations.

Téléchargez notre plaquette de la saison

Soupes de lecture

➔ Jeudi 12 septembre à 18h30, Cinéma Rex
Mercredis 2 octobre - 4 décembre - 5 février - 1er avril - 27 mai à 20h00 au Théâtre de la Grange

Les soirées lecture, initiées depuis plusieurs années au Théâtre de la Grange se poursuivent
permettant à des personnes aimant lire à haute voix de faire partager leurs coups de
coeur littéraires sur le plateau du théâtre.


Un groupe de lecteurs fidèles s'est formé qui aime accueillir de nouvelles voix.
Après les lectures, tous se retrouvent autour d'une assiette de soupe pour échanger
sur ce qui vient d'être lu et partager ce que chacun apporte.


Pour la saison à venir 6 soirées sont programmées à la Grange (voir ci-dessus), ou hors
les murs, comme le jeudi 12 septembre à 18h30 au Cinéma REX (Brive) pour la
lecture du scénario primé par la Région lors du Festival du film de Brive, en des lieux
non encore décidés, comme le kiosque de la Guierle, la Médiathèque des Chapélies,
chez l’habitant à la demande…


Ces soirées sont gratuites ; il sera néanmoins demandé aux participants d'adhérer à
l'association du Théâtre de la Grange.

 

Petites formes au coeur

➔Dates à venir

Au coeur de La Grange et du quartier

essayer de tisser, au travers de petites formes théâtrales,

des liens tant avec les passionnés de théâtre (ateliers, compagnies

en résidence, soupes de lecture) que les « gens » du quartier …
Comment donner vie à ce pari ?


Par de petites formes (lectures, lectures théâtralisées, mises en espace …).
Tout est à inventer ensemble, avec celles et ceux, qui en auront le désir.
Autant dire que donner titres, dates, participants, n’est pas possible en
ce début de saison !


Nous vous tiendrons au courant.


A bientôt !
 

Accueil de Cies amateurs,
associations,
Ets scolaires…
au cours de la saison :

➔Vendredi 20 septembre

Collège de Larche :


représentation du travail effectué sur le
thème de l’écologie
Jeudi 7 mai représentation de nouvelles
scènes écrites par des élèves de 3ème

 

Une si belle vue sur le lac, de Irène Krassilchik

➔ Samedi 12 octobre / 20h30
➔ Dimanche 13 octobre / 18h00

Compagnieen résidence au Théâtre de la Grange
 

Cie Les Indécis

Tarif B

« C’est vraiment un bel endroit »
Dans un lieu paisible, près d’un lac, elle est là, face à trois individus qui ont décidé
de traverser le miroir.
D’histoires personnelles en échanges, ils se balancent entre deux rives.
Une pièce sensible, forte et légère qui offre une réflexion sur un sujet de société
complexe…

Mise en Scène Béatrice Duchanel

Avec Serge Edmond, Yorik Bodard, Régine Paronneau

et Marie-Eponine Vaurette

Décors Serge Edmond

Son et Lumières Céline Faure, Béatrice Duchanel et Vivien Vaurette

Regards extérieurs Erika Tudziarz, Laëtitia Fouret

Io cammino in fila indiana
de Ascanio Celestini
​Spectacle en italien surtitré

➔ Jeudi 17 octobre 10h00 et 14h30 / représentations pour les collégiens, lycéens (sur réservation exclusivement)
➔ Samedi 19 octobre 20h30 (Tout public)

Cie Il Teatrino

Compagnie en résidence au Théâtre de la Grange

Reprise

 

Tarif B 

« Io cammino in fila indiana, cioè non è corretto dire “io” perché essendo una fila
indiana siamo molti. Siamo una fila.”
“Je marche en file indienne. Enfin, bon, je ne devrais pas dire « je », parce que vu
qu’il s’agit d’une file indienne nous sommes nombreux. Nous sommes une file. »
A travers ses histoires, Ascanio Celestini, sort de la file et nous emmène dans ses
chemins de traverse.
Dans la lignée du théâtre narratif de Dario Fo, il pointe les aberrations de nos sociétés
avec un grotesque aussi comique qu’effrayant, dans une langue inimitable.
Son humour ravageur et un amour véritable pour les « petites gens » se font entendre
à chaque texte, à travers des personnages comme imperceptiblement décalés.
Ce texte adapté en français sous le titre de Discours à la nation, interprété par David
Murgia et mis en scène par l’auteur, a reçu un bel accueil critique, et le prix du public au
festival Off d’Avignon 2013.
 

Adaptation mise en scène jeu Nicole Duboucarré, Stéphanie Bardet,

Céline Bordignon, Alex Chaminade, Célia Duboucarré, Aurore Soulié
Guitare Manu Bordignon
Avec le regard et l’aide technique du théâtre de l’étoile grise.
 

Stabat Mater Furiosa
de Jean-Pierre Siméon 

➔ Jeudi 7 novembre / 20h30

Théâtre du Cri

Compagnie en résidence au Théâtre de la Grange

Reprise

 

Tarif B 

"Je n'ai pas écrit un poème. J'ai écrit un texte de théâtre. Pour une comédienne, pour
la profération, pour le corps. J'ai écrit du cri et du chant, pour la caisse de résonance
de la scène."
Jean-Pierre Siméon
Stabat mater furiosa est un cri contre la guerre: "je crache sur le guerrier de la
prochaine / de la prochaine guerre".
C'est aussi un chant pour la vie: "j'étais femme jeune / et accordée heureuse à la
nécessité simple de vivre".
Mêlant le cri et le chant, la mère furieuse se tient debout, défiant l'homme de guerre:
"je n'appartiens qu'à la vie et / tu as trop fait contre la vie".
 

Avec Michèle Birou
Mise en scène Raymonde Heudeline

assistée de Robert Birou
Dispositif scénique Michel Brissaud
Lumières Cédric Laroche
 

La poésie fait son théâtre
Dans le cadre de la 38eme Foire du Livre de Brive

➔ Vendredi 8 novembre / 20h30

AUTOUR DU GRAND PRIX MALLARMÉ
 

en présence de la lauréate Claudine Bohi,
avec la participation de l'Académie Mallarmé et de son président Sylvestre Clancier

 

C'est vite dit
un poème
Parce qu'on ne sait pas
ce que c'est
Alors on dit
c'est un poème
Vite
parce qu'on ne sait pas
ce qui peut arriver
Werner Lambersy, Prix Mallarmé 2015

LIRE ÉCOUTER ÉCHANGER
Entretiens avec Claudine Bohi et l'Académie Mallarmé.
Interventions de Pascale Anglès, Juvénal Thiare Abita, Philippe Bouret
et Robert Birou (Théâtre du Cri).


 

Accueil de Cies amateurs,
associations,
Ets scolaires…
au cours de la saison :

➔ Vendredi 22 novembre 20h30

Association Jolie Môme en Corrèze

 

Small Talk de Carole Fréchette

Dans un monde moderne où tout est basé sur la
communication, Justine abhorre les conversations
de la vie quotidienne.
Elle ne sait que dire. Parler de tout et de rien,
quoi.
Justine déteste le Small talk.
Elle s’isole, lorsque le hasard lui fera rencontrer
un autre « écorché vif », Timothée…

Ah oui ! je me souviens,
j’ai eu envie de te tuer !

➔ Vendredi 29 novembre / 20h30

Cie CORDE VERTE


Compagnie
PROFESSIONNELLE

Tarif A
 

 

 

sur une idée originale de Valérie Moreau
Saison 2
Création théâtre
Saison 2, rappelons le principe !
Le pari : on se voit neuf jours et on présente à un public !
On les retrouve dans une course contre la montre.
Qu’est-ce qu’ils ont à se dire de si urgent ?
Ça va trop vite, tout va trop vite non ?
Vous avez remarqué, on ne dit plus : « J’ai la pétoche ! »
Tous les trois au bord du vide, au bord de la vie.
Heureusement on peut toujours se faire un café !
 

Avec Jean Paul Daniel, Yann Karaquillo,
Philippe Labonne, Louise Labonne
Photo et lumière Franck Roncière
 

Avec le soutien amical du Théâtre Expression 7 (Limoges)
et de La Distillerie (Terrasson)

Accueil de Cies amateurs,
associations,
Ets scolaires…
au cours de la saison :

➔ Jeudi 5 décembre à 20h30

Cie Décadrence

 

La mort madame
d’après la nouvelle de Gilbert Léautier


La mort. Commune à tous les êtres vivants.
De cette vivante réalité, Gilbert Léautier fait une
nouvelle.
Les comédiennes portent haut cette écriture de
dentelle qui avive ou crée du souvenir.


Avec : Clémence Lalie et Amélie Peyral
Création musicale / univers sonore /
technique : Médéric Peyrol
Mise en scène : Richard Mazuer

Ronce-Rose

➔ Jeudi 12 décembre / 20h30

Cie Les Indiscrets

 

Compagnie PROFESSIONNELLE

Tarif A

d’après Ronce-Rose d’Eric Chevillard
Editions de Minuit
Adaptation : Lucie Gougat et Jean-Louis Bailles

Ronce-Rose est un roman d’Eric Chevillard écrit à la première personne. Il s’agit du
pseudo journal intime d’une petite fille.
« En faisant le pari d’adapter ce texte sous la forme d’un monologue pour un comédien
homme de 54 ans nous entendons déplacer au théâtre et pour un acteur, la nécessité
d’un auteur de laisser parler en lui ce que peut être la voix de cette petite fille. Et
comment cette voix singulière peut lui permettre de tirer sur et avec la langue dans
tous les sens. Comment peut naître le désir d’écrire, du comment écrire, le désir des
mots et l’articulation de l’imaginaire et du récit, depuis lui-même et du dehors de luimême. »

Lucie Gougat (extrait de la note d’intention)
 

Mise en scène Lucie Gougat
Lumière et décors Franck Roncière
Création sonore Julien Michelet
Avec Jean-Louis Baille
 

Production Compagnie des Indiscrets. Avec le soutien de
La Guérétoise de spectacle, Scène Conventionnée de Guéret ;
de la Scène Nationale d’Aubusson ; de la Mégisserie Scène
Conventionnée de Saint Junien ; du Théâtre Expression 7 à
Limoges ; du Théâtre de la Grange à Brive ; du Festival de
l’Escabeau à Briare.

À noter que Jean-Louis Baille
et Lucie Gougat encadreront un stage
de théâtre les 04 et 05 avril 2020
voir page : 23


 

L’ABC d’un poète révolté
(ou le petit Brecht de poche)

➔ Jeudi 23 janvier / 19h00

Cie La Présidente a eu 19

 

Compagnie PROFESSIONNELLE

Tarif A

Spectacle tout public (à partir de 14 ans)
Durée 50 mn


Représentation suivie d’un apéritif gourmand


L’ABC d’un poète révolté est une création à partir d’extraits du journal de Bertolt
Brecht, de poèmes, de textes théoriques, de ses pièces de théâtre et du vrai procès-verbal
de son interrogatoire devant la commission d’enquête sur les activités anti-américaines.
A travers un abécédaire instructif, ludique et émouvant, les deux comédiens nous font
découvrir le génie et la complexité de Brecht.


Le sérieux de la conférence laisse vite la place à un terrain propice au jeu et à la complicité
avec le public. Avec quelques accessoires simples et astucieux, les comédiens font
naître à vue un théâtre insolite et généreux.


Brecht a déclaré devant la Commission des activités anti-américaines qu’il n’écrivait
pas seulement pour les travailleurs. Son engagement, sa parole d’homme libre, sa
révolte face à l’injustice et à la misère résonne encore aujourd’hui avec toujours plus
de force.


L’ABC d’un poète révolté est une invitation à imaginer le monde de demain ! À se laisser
inspirer par la poésie et l’humour féroce de cet auteur hors norme !

Un projet original mis en scène et interprété par
Laurianne Baudouin et Jean-François Bourinet
Construction Pierre Carnet


 

Une production La Présidente a eu 19, avec le soutien de La
Scène Nationale d’Aubusson, La Guérétoise de spectacle, scène
conventionnée de Guéret.



 

Accueil de Cies amateurs,
associations,
Ets scolaires…
au cours de la saison :

➔ Vendredi 31 janvier 20h30

Cie Les Cosettes

Olympe de Gouges, j’ai dit !
de Giancarlo Ciarapica

 

1789, trois femmes enfermées. Demain, elles
seront guillotinées.
Comme Olympe de Gouges, décapitée pendant
la révolution pour avoir écrit la déclaration des
droits de la femme.

 

Mise en scène / Régie : Alexandre Josse
Avec : Christine Berthou, Béatrice Duchanel,
Chantal Gautheron

 

Raconte-moi la fin de Valeria Luiselli

➔ Jeudi 6 février / 20h30

Cie Théâtre Sur le Fil

 

Compagnie PROFESSIONNELLE

Tarif A


Dès leur entrée aux États-Unis, les enfants migrants sans papiers venant d'Amérique
du sud subissent un interrogatoire composé de quarante questions. Le but ? Leur
permettre de raconter leur histoire, et pouvoir en juger la véracité. Valeria Luiselli a
été interprète pour les tribunaux américains. Elle a été confrontée à la brutalité des
politiques migratoires et à leurs angles morts : comment dire la terreur qu'on fuit, et
celle qu'on rencontre en chemin ? Comment mettre en ordre par le récit, des vies
rendues illisibles par la violence du monde ?
Raconte-moi la fin est un essai d'une grande sensibilité qui rend aux migrations leur
dimension humaine.

Mise en scène, scénographie Jean-Paul Daniel

Jeu Sèverine Garde-Massias

Lumière Franck Roncière

Décor Pierre Fouillade

Administration - production Anna Voulminot

Gros-Câlin de Romain Gary (Émile Ajar)
© Mercure de France / droits théâtre gérés par les Editions Gallimard

➔ Jeudi 13 février / 20h30

Création : Cie L a nuit se lève

 

Compagnie PROFESSIONNELLE

 

Production : Association La cuisine

Tarif A


« Lorsqu’un python s’enroule autour de vous et vous serre bien fort, la taille, les
épaules, et appuie sa tête contre votre cou, vous n’avez qu’à fermer les yeux pour
vous sentir tendrement aimé. C’est la fin de l’impossible, à quoi j’aspire de tout mon
être. Moi, il faut dire, j’ai toujours manqué de bras. Deux bras, les miens, c’est du
vide. Il m’en faudrait deux autres autour. » [Extrait]
Monsieur Cousin adopte un python pour combler son manque de tendresse.
Gros-Câlin, c’est son nom, s’enroule autour de lui et l’étreint sans modération. Mais
la vie avec un python n’est pas sans répit... Heureusement, Monsieur Cousin est optimiste
et ne renonce jamais…Fable humoristique, Gros-Câlin est le récit labyrinthique d’une
solitude, l’histoire d’un homme qui se débat dans une vie qu’il voudrait joyeuse. C’est tout
à la fois drôle et pathétique, absurde et émouvant. Humain tout simplement.
L’équipe de la Grange est heureuse d’accueillir à nouveau Denis Rey. On se souvient,
entre autre, de son solo dans « Et puis, quand le jour s’est levé, je me suis endormie »
ou de son rôle dans « Joueurs de farces »
 

Adaptation, mise en scène et jeu Denis Rey
Création lumières Michael Vigier
Diffusion Jeanne & Cie(s) - www.etcompagnies.org

Soutiens : Le Grenier Maurice Sarrazin.
Le Tracteur/Espace de champs culturels - Cintegabelle.
Le Théâtre du Pont neuf. Le Conseil Départemental de
la Haute-Garonne. La Ville de Toulouse.

 

Les dimanches de M. Dézert de et par Lionel Dray

➔ Mercredi 19 février / 20h30

Cie Le Singe

 

Compagnie PROFESSIONNELLE

 

En partenariat avec l’Empreinte Scène Nationale Brive-Tulle

 

Réservations pour ce spectacle

exclusivement à

L'Empreinte Scène Nationale

Tulle-Brive

05 55 22 15 22
ou en ligne :

www.sn-lempreinte.fr
 

Plein tarif : 14€,

tarif réduit : 10€

(demandeurs d’emploi, étudiants,
personnes en situation de handicap et accompagnants),

enfants de 6 à 11 ans : 7€, enfants (- de 6 ans) : 5€

Sur le mur fleuri de la cuisine de Monsieur Dezert, trône une assiette ornée du proverbe

suivant : « Faute de soleil sache mûrir dans la glace. » Monsieur Dezert murit donc

dans sa vie d’employé de bureau, sans malheur ni bonheur, et patiente en attendant que

la mort le conduise vers de nouvelles aventures.

En 1914, avant de mourir dans les tranchées de la première guerre mondiale, Jean

de Mirmont alors âgé de 27 ans, écrit une courte et unique nouvelle Les dimanches

de Jean Dezert sur, dit-il, rien.

Histoire d’un homme, employé dans un quelconque ministère, qui n’a d’autre ambition

que de vivre pleinement ses dimanches. Dimanche, jour d’aventures par excellence,

protégé par l’article 2 de la loi du 13 juillet 1906 qui garantit à chacun de pouvoir faire

comme toute le monde.

Dans ce spectacle, il sera question de cinéma, du grand jeu concours de l’été,

d’apocalypse, de hyènes et d’âme.

Mise en scène et jeu Lionel Dray
Scénographie Jean-Baptiste Bellon
Production Cie Le Singe / Elodie Régibier

Spectacle présenté dans le cadre
du Festival d'automne à Paris,
du 10 au 30 décembre 2019.

 

Les rencontres du théâtre amateur

➔ du mercredi 04 mars au dimanche 08 mars 2020.

Les 24 heures chrono du théâtre amateur

 

Partenariat avec la Ville de Brive,
l’Empreinte Scène nationale Brive-Tulle
et le Théâtre de la Grange.


 

 

Pour la 2ème année consécutive, les « 24 h chrono du théâtre amateur de Brive »
se dérouleront au Théâtre municipal de Brive.


Les « 24h chrono… » permettent à des comédiens amateurs de rencontrer des professionnels
du théâtre (comédiens, metteurs en scène…) de travailler ensemble sur quelques
jours et de partager leurs expériences.


Cette aventure (sur une trentaine d’heures environ) donne lieu à une représentation publique.
Ces « 24h…» s’adressent aux comédiens amateurs du Bassin de Brive, de la Corrèze, du
Lot, de la Dordogne. Aucune sélection pour être inscrit(e), seules suffisent l’envie et la
curiosité de s’inscrire dans le projet.


La précédente session avait été menée par la Cie « Le Petit Théâtre de Pain », la prochaine
le sera par le collectif « L’annexe ».


La coordination artistique de cette édition a été confiée à la Cie Théâtre sur le Fil, en la
personne de Sèverine Garde-Massias.


Le travail se fera en soirée les mercredi, jeudi et vendredi et en journée les samedi et
dimanche (horaires précisés ultérieurement).


Les inscriptions se feront au Théâtre de la Grange, à partir du lundi 16 septembre 2019
jusqu’au vendredi 10 janvier 2020, dans la limite des places disponibles.

 

 

Le nombre de stagiaires étant limité, si ce projet vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire dès à présent

Contact:

  • théâtre de la Grange

  • tel: 05 55 86 97 99

  • mail: theatredelagrange@wanadoo.fr

Tu n’iras pas cueillir des Narcisses sur la mer d’Aral

➔ Vendredi 20 mars / 20h30
➔ Samedi 21 mars / 20h30
➔ Jeudi 19 et vendredi 20 mars / représentations pour les scolaires, horaires à préciser (sur réservation exclusivement)

​Cie Théâtre du Paradoxe

Compagnie en résidence au Théâtre de la Grange

Création 2020

 

Tarif A

Un conte emprunté au mythe de Perséphone, une femme d’une rare beauté, fille de
Déméter, déesse et protectrice de la nature.
Elle passait beaucoup de temps à recevoir les enseignements de sa mère, désireuse de
comprendre et maîtriser les éléments d’une nature abondante… Mais au royaume des
morts, on observait cette fille, désirable, trop occupée à chérir ses plantes, trop
insouciante surtout…On va vous raconter comment elle est devenue, malgré et à cause
d’elle, la déesse des enfers !
Le conte s’est imposé à nous pour parler d’une des urgences de notre temps : l’écologie
et de notre dualité face à cette thématique. Une lecture pour les petits et les grands.
 

Mise en scène Cédric Laroche
Assistante Diane Roche
Lumière Cedlar
Distribution en cours

 

Attention aux vieilles dames rongées par la solitude de Matei Visniec

➔ Samedi 28 mars / 20h30

Cie Lemur Kata

Compagnie en résidence au Théâtre de la Grange

Création 2020

 

Tarif A

Matei Visniec a toujours manifesté un intérêt particulier pour les « brèves théâtrales ». Ces
petites formes correspondent parfaitement à son humour incisif et grinçant, coloré d’une
pointe de cet absurde du quotidien qu’il maîtrise au plus haut degré.
Nous nous sommes emparés de plusieurs de ces courtes pièces agrémentées de
situations improbables issues de notre imaginaire.
Quatre personnages plongés dans les relations de couple. Les scènes sont plus ou moins
courtes et sans logique apparente. Les comédiens endossent des personnages
différents, mais certains pourront revenir dans le récit permettant l’illusion d’un fil
conducteur.
Visniec est né en Roumanie en 1956 et vit en France depuis 1987.

 

Mise en scène Jean Faure
Avec Frédéric Klein, Michel Octobre, Estelle Roche, Delphine Valeille

 

Accueil de Cies amateurs,
associations,
Ets scolaires…
au cours de la saison :

➔ Jeudi 2 et vendredi 3 avril 19h00

Association Méli-mélo des doigts de fées
 

La créativité contre le cancer est l’axe
privilégié de cette association établie à
St-Viance. Elle propose un atelier théâtre
hebdomadaire, ouvert aux personnes
concernées par la pathologie et à quelques
personnes extérieures, sous certaines
conditions.


Répétitions les mardis de septembre 2019
à avril 2020.


L’atelier est encadré par Sandrine Guillou,
metteure en scène de la Compagnie de
théâtre Les petits pois sont rouges.

 

Shakespeare comprends pas !

➔ Samedi 18 avril / 20h30

Cie théâtre de l’étoile grise

Compagnie en résidence au Théâtre de la Grange

Tarif B

Une audition en vue d’un " Richard III ", des répétitions avec de la maladresse, des
incompréhensions, des handicaps, des blessures de vie, des manques de mémoire,
une envie éteinte…
Et puis une rencontre ! De vrais gens avec un grand nom : Shakespeare. Un souffle
comme une tempête, pour se relever. Des transformations, de la scène en royaumes,
d'une échelle en porte, d'une lumière en ciel étoilé, d'être seul à " être " ensemble. Et
pourquoi pas un" Richard III " épuré, revisité et endiablé…
Ce projet réunit des comédiennes et comédiens de 3 compagnies différentes.
Un premier chantier présentera le travail en cours.
 

par eve apfeldorfer, célia duboucarré, michel reynier,
laurence pasquet, marie-ange bories, esther apfeldorfer,
bernard sirieix, nicole duboucarré, philippe cailleton,
marion monédiaire, christine bilger, yves gay...
 

Désirs… Extrait de « 2 femmes » de Pierre Launay

➔ Samedi 9 mai / 20h30

Cie Les Indécis

Compagnie en résidence au Théâtre de la Grange

 

Reprise

(avec 3 scènes supplémentaires, non jouées à la création).

Tarif B

« Je suis née femme et j’entends chaque jour cette voix qui s’élève au-dessus des tabous
et des peurs. Une Femme. Un mot commun qui raconte des histoires singulières d’amour,
de combat, de courage et d’espoir. Tout ce que j’ai construit, appris, encaissé, je l’ai fait
précisément avec ma puissance et ma sensibilité de femme. »
Mise en scène en Noir et Blanc, huis clos.
Deux femmes épanouies professionnellement se retrouvent pour partager des informations
d’ordre professionnel… un lien de confiance se tisse… une intimité s’installe.
Une voix off, que dit-elle ? Peut-être ce que pensent ces femmes, ou ce qu’elles
pensaient… avant !

 

par eve apfeldorfer, célia duboucarré, michel reynier,
laurence pasquet, marie-ange bories, esther apfeldorfer,
bernard sirieix, nicole duboucarré, philippe cailleton,
marion monédiaire, christine bilger, yves gay...
 

Passeport pour nulle part d’après “ L’Autorisation ” de Pierre Bourgeade

➔ Jeudi 14 mai / 20h30 ➔ Vendredi 15 mai / 20h30

Cie La Carpe

Compagnie en résidence au Théâtre de la Grange

 

Création 2020

Tarif B

Nathalia se présente au bureau de douane où officie Fédor, pour y récupérer le passeport
qu’elle a fini par obtenir, après 25 ans d’attente ponctuée de démarches administratives.
Elle est toute à sa joie. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu. Si Fédor
est l’homme qui a refusé autrefois son amour, il est aussi et surtout un fonctionnaire
zélé et pointilleux, avec une fâcheuse tendance à se considérer comme « l’incarnation
de l’Etat ». Il veut bien délivrer le passeport convoité, mais dans le respect scrupuleux
de la Loi et des règlements en vigueur.
La rigidité grotesque du douanier va entraîner des rebondissements burlesques qui
font de cette pièce une farce aux accents parfois tragiques. S’en dégage en effet une
vision de la condition humaine à la fois drôle et pessimiste. Le conflit entre bureaucratie
et humanité y est traité sur le ton de l’humour noir.
 

Mise en scène Robert Birou
Avec Jacline Leclère et Bernard Demaison
Régie Agnès Lebesson

 

L’Atelier théâtre

➔ Samedi 23 mai / 20h30
Création de l’Atelier Théâtre

Lemur Kata Cie


L’atelier-théâtre animé par Jean Faure,
propose une approche théâtrale complétant les pratiques traditionnelles.

Tarif C

Création d’une représentation du travail de l’atelier.
L’atelier est ouvert gratuitement (l’adhésion à la Grange est obligatoire) à tous ceux qui
veulent approfondir leur pratique théâtrale : ateliers de la Grange, participants aux
stages, individuels, Cies, etc.
Selon la demande, le travail s’effectuera tout au long de la saison 2020. Les horaires de
répétitions seront élaborés avec les participants selon leur disponibilité.
Il privilégiera des groupes restreints, permettant à chacun un travail plus approfondi sur
la durée et individualisé.
Le contenu pourra être apporté par la structure.
Un ou plusieurs participants peuvent convenir d’un projet qui leur tient à coeur.
Les inscriptions se feront au Théâtre de la Grange.
Evidemment la réussite de cette expérimentation dépendra de l’écho qui lui sera fait.
Elle s’inscrit, avec d’autres propositions de Cies, dans une réflexion menée par le Théâtre
de la Grange.

Jean Faure

Spectacles passés

Please reload