RIVET : "L'intime au cœur de l'urbain"

1er semestre 2023



(Photo : Alexandra Teracher)



Le quartier de Rivet, où le théâtre de la Grange est situé, connaît des changements architecturaux dans le cadre d’un plan de rénovation urbain.


Le théâtre de la Grange a voulu marquer ce moment.

Et tenter de lier l’intime et l’urbain.

Elle a fait appel, avec le soutien de la Drac Nouvelle Aquitaine,à deux compagnies professionnelles.


" Une page se tourne"


Les compagnies "La présidente a eu 19 "et "Fin août, début septembre" ainsi qu’une comédienne/ photographe ont accepté l’invitation du Théâtre de la Grange pour mener ce travail d’enquête auprès des habitants et trouver à ces témoignages une résonance artistique.


Interroger la mémoire des habitants sur cette reconstruction, évaluer les traces que laisse un endroit, un espace, un arbre, un mur, un trottoir...quels souvenirs sont ancrés ? Qu’est ce qu’un lieu raconte de notre intime et de notre histoire? Il ne s’agit pas juste de questionner le passé mais aussi de se tourner vers l’avenir: qu’est-ce que les gens imaginent?

" Collectages de paroles.."


L’équipe artistique viendra s’immerger dans le quartier pour rencontrer habitants, associations, jeunes, foyer logement,commerces du quartier, centre social, etc...

Il s’agira de discuter, échanger, collecter les pensées et les souvenirs liés à ce quartier, ce que provoque la destruction ? la reconstruction ? les transformations ? Que reste-t’il comme traces en nous quand le paysage de notre quotidien est bouleversé ? Quels souvenirs restent, se créent alors?

Collecter ces témoignages sous forme d’interview, enregistrer les histoires et de les réécrire: anecdotes, chansons, lors d’une restitution artistique finale


" Cartes postales..."

Lors de ces moments partagés sera, aussi, posée cette question aux participants: " Quelle est la chose que tu préfères faire chez toi?"

Chercher ensemble les réponses à cette question et comment nous pourrions mettre en scène, ces moment intimes dans l’espace urbain. Et les photographier

Cette collection d’images sera ensuite imprimée en format cartes postales.


" Un musée éphémère "


Forts de toutes ces expériences, les artistes nous donneront rendez vous en juin pour un moment poétique et convivial dans la quartier qui rassemblera tout ce qu'ils ont vécu et entendu.

Ils imaginent une forme théâtrale en déambulation ou sur différents lieux. Réunir des objets, des bouts d’architecture (fil, pierres, métal?), les cartes postales, des souvenirs, des traces des photos ...et nous balader en parlant du passé, du maintenant et de demain. Faire apparaître un musée éphémère et vivant dans cet espace urbain, d’où peut jaillir une parole, une anecdote, une chanson, un portrait, un témoignage pour raconter le quartier, un bout de vie ou une vie entière. Les cartes postales seront alors distribuées au public, chacun pourra l'envoyer à une personne aimée ou la garder en souvenir.


Nous vous tenons très vite au courant du prochain rendez vous de ce projet L'intime au cœur de l'urbain"